Archives par mot-clé : création

Apér’AU plateau

Vendredi 11 octobre 19h30

Quietos Création Danse 2019 de Marcela Santander Corvalan

GRATUIT sur réservation

Marcela Santander Corvalan est en résidence à l’Espace Germinal pour travailler sur sa nouvelle création Quietos. Elle vous propose de vous présenter un extrait de son travail et d’échanger autour d’un apéro sur vos ressentis et vos conseils pour la création de ce spectacle.

En espagnol, le mot Quieto sert à décrire un endroit, une situation ou un évènement calme, sans agitation. Quietos prend la consonance d’un nom de lieu fictif : un endroit imaginaire doux et mystérieux à la fois. Deux figures dialoguent, se croisent, se perdent, au milieu d’un paysage sonore en constante mutation, des fêtes oubliées, des paysages mystérieux. Le calme n’est pas synonyme ni de lenteur ni de silence. Le calme vient parce qu’il y a des agitations ou des changements. Nous ne pouvons pas nous apercevoir du calme s’il n’y a pas de contraste.

Conception, chorégraphie : Marcela Santander Corvalán ; Collaboration artistique : Bettina Blanc Penther ; Interprétation : Bettina Blanc Penther & Marcela Santander Corvalán ; Création sonore : Vanessa Court ; Création lumières : Antoine Crochemore ; Regard extérieur : Gérald Kurdian ; Production, diffusion, administration : Fabrik Cassiopée – Manon Crochemore

Love is in the hair

Vendredi 29 novembre 20h30

Cie For Happy People & Co – Théâtre – 1h45 – CRÉATION 2019 PREMIÈRE

Spectacle traduit en langue des signes françaises par l’association Accès culture.

13 € Plein tarif; 8 € Tarif réduit et adhérent ; 6 € -18ans

« Naturel et heureux », la devise du mouvement Nappy, se veut l’expression d’un refus des normes imposées de la beauté, cheveux lisses et peau blanche, qui laisse la place au libre choix de ceux qui revendiquent simplement leur identité : cheveux frisés et peau noire. Écouter attentivement les récits, regarder les images, entendre les silences, décrypter les non-dits pour créer cette fiction documentée, qui fait la part belle à l’imaginaire et à la rêverie, donnant la parole à celles et ceux qui veulent librement assumer leurs différences dans une société qui a du mal avec le pluralisme et le fait minoritaire. Au croisement de l’Histoire, de la sociologie, de l’esthétique et des arts, associant les mots, la musique et la danse, il s’agit de questionner, au-delà du simple fait « capillaire », de quoi est faite « l’identité » et de quelle culture elle témoigne.

Mise en scène et scénographie : Jean-François Auguste Texte de Laetitia Ajanohun Collaboration artistique : Morgane Eches Chorégraphie : Wanjiru Kamuyu Musique / interprétation au plateau : Christiane Prince Lumières : Mana Gautier Costumes : Marta Rossi Peintures : Marc Anselmi Comédiennes/iens : Fatou Malsert, Juliette Speck, Roberto Jean, William Edimo, Pascal Beugre Tellier, Samuel Padolus. Production : Cie For Happy People & Co
Co-productions : La Nouvelle Scène Nationale de Cergy-Pontoise ; Le FACM – fonds d’aide à la création mutualisée du Festival Théâtral du Val d’Oise ; La Ferme du Buisson SN Marne-la-Vallée ; Les Passerelles Scène de Paris Vallée-de-Marne ; La Comédie de Caen CDN de Normandie ; Théâtre Ouvert-Centre National des Dramaturgies Contemporaines La compagnie est artiste associée à la Comédie de Caen CDN de Normandie. Ce projet a bénéficié d’une aide au Compagnonnage Auteur par le Ministère de la Culture.
La compagnie est soutenue par la Région Ile-de-France au titre d’une Permanence Artistique et Culturelle Ce projet est soutenu par le Conseil Départemental de Seine-et-Marne
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national
Avec le soutien de L’École de la Comédie de Saint-Étienne / DIESE # Auvergne- Rhône-Alpes Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre
Avec le soutien de la SPEDIDAM – société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Afro ! Brigitte Sombié, Rokhaya Diallo

Exposition photographique du 20 au 29 novembre.

Plaidoyer pour l’estime de soi et la diversité, les portraits et les témoignages présentent des femmes et des hommes parisiens autant à l’aide avec leur identité européenne qu’avec leur apparence physique témoignant de liens plus ou moins lointain avec le continent africain.

Spectacle dans le cadre du Festival Théâtral du Val d’Oise, pour avoir tout le programme du Festival, rendez vous ici

HOM(m)ES

Mercredi 11 décembre 20h30

Act2 Cie Catherine Dreyfus – danse – 1h30 – CRÉATION 2019

17€ Plein tarif; 10€ Tarif réduit et adhérent; 5€ – 18 ans

Depuis le début du XXème siècle, la virilité connait une révolution silencieuse qui fait vaciller les hommes sur leurs acquis fondamentaux. En effet, il y a encore peu la masculinité paraissait aller de soi : lumineuse, naturelle et contraire à la féminité. Les trois dernières décennies ont fait voler en éclats ces évidences millénaires. Se dessine donc actuellement une virilité débarrassée des postures héroïques, plus complète, plus apaisée. Et si les hommes étaient devenus plus multiples, à la fois amants, amis, pères, autoritaires et vulnérables, conquérants et contemplatifs ? 1 femme/4 hommes, une chorégraphe/quatre danseurs questionnent la place de l’homme dans la société d’aujourd’hui, s’interrogent sur les codes qui régissent l’univers des hommes dans un monde en mutation. Sur scène, 4 visages de la masculinité s’exposent et composent un homme complexe et pluridimensionnel.

Chorégraphie : Catherine DreyfusDramaturgie : Guy-Pierre Couleau Interprètes : Smaïn Boucetta, Gianluca Girolami, Claudio Ioanna, Gaétan Jamard Musique : François Caffenne Scénographie et costumes : Oria SteenkisteLumières : Laurence MagnéeAuteur du recueil : Vincent Ecrepont Intervenants pédagogiques : Kristine Groutsch, Vincent EcrepontDiffusion : Christelle DubucAdministration : Maëlle Grange

Production Association Act2. Coproductions : Espace Germinal à Fosses, Les Tanzmatten à Sélestat, Equilibre Nuithonie à Fribourg (Suisse). Soutiens : DRAC Grand Est, Région Grand Est, Conseil Départemental du Haut-Rhin, Conseil Départemental du Val d’Oise, Ville de Mulhouse, Ville de Paris (aide à la diffusion), La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne de Vitry-sur-Seine, L’Etoile du Nord – Scène conventionnée danse de Paris, Le CREA – Scène conventionnée de Kingersheim, le CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig, ADAMI, SPEDIDAM et Fonds SACD Musique de Scène. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National. Avec le soutien du mécénat de la Caisse des dépôts

Rouge Chaperon, conte chorégraphique

Vendredi 10 janvier 20h30

Cie DK59 – Danse – dès 4 ans – 50 mn – CRÉATION 2019

10€ Plein tarif ; 5€ Tarif réduit

Rouge Chaperon, conte chorégraphique est une pièce destinée à évoquer et à faire éprouver la joie, la peur, la tristesse, la colère. Par leur alchimie, les interprètes, trois danseurs et un batteur, emmènent les spectateurs dans un voyage initiatique, comme dans un rite de passage, qu’inspirent librement les versions du conte de Charles Perrault et des frères Grimm. Le loup, le Petit chaperon rouge, la Mère-grand, le chasseur : qui incarne l’innocence et la confiance ? La méchanceté et la ruse ? Qui est le héros ? Qui est l’éternelle victime ? Et si les rôles traditionnellement attribués aux personnages s’inversaient…

Chorégraphie : Gilles Verièpe ; Assistant à la création : Valérie Masset ; Danseurs : Fran Sanchez, Bi Jia Yang, Yulia Zhabina ; Création musicale et Batteur sur scène, Julien Carillo ; Création lumières : Paul Zandbelt ; Costumes : Arielle Chambon

Quietos

Vendredi 7 février 20h30

Marcela Santander Corvalan – Danse – 1h – CRÉATION 2019

13€ Plein tarif; 8€ tarif réduit et adhérent; 6€ – 18 ans

En espagnol, le mot Quieto sert à décrire un endroit, une situation ou un évènement calme, sans agitation. Quietos prend la consonance d’un nom de lieu fictif : un endroit imaginaire doux et mystérieux à la fois. Deux figures dialoguent, se croisent, se perdent, au milieu d’un paysage sonore en constante mutation, des fêtes oubliées, des paysages mystérieux. Le calme n’est pas synonyme ni de lenteur ni de silence. Le calme vient parce qu’il y a des agitations ou des changements. Nous ne pouvons pas nous apercevoir du calme s’il n’y a pas de contraste.

Conception, chorégraphie : Marcela Santander Corvalán ; Collaboration artistique : Bettina Blanc Penther ; Interprétation : Bettina Blanc Penther & Marcela Santander Corvalán ; Création sonore : Vanessa Court ; Création lumières : Antoine Crochemore ; Regard extérieur : Gérald Kurdian ; Production, diffusion, administration : Fabrik Cassiopée – Manon Crochemore

Natchav

Mardi 25 février 20h30

Cie Les Ombres Portées – Théâtre – dès 7 ans – 50 mn

13€ Plein tarif; 8€ tarif réduit et adhérent; 6€ – 18 ans

Spectacle en collaboration avec l’Espace Sarah Bernhardt à Goussainville

Natchav, « s’en aller, s’enfuir » en langue romani, relate les aventures d’un cirque qui, pour rester libre, défie toutes les lois, y compris celle de la pesanteur. Aux premières lueurs de l’aube, le cirque Natchav arrive en ville. Bientôt, les premiers coups de masse résonnent, et l’on entend le souffle de la grande toile qui se déploie le long des mâts dressés vers le ciel. Mais les autorités ne l’entendent pas d’une oreille aussi poétique et s’opposent à leur venue… Les circassiens résistent ; un acrobate est arrêté et c’est tout un monde qu’on emprisonne.

Conception et réalisation Les ombres portées. Manipulation et lumière Olivier Cueto, Florence Kormann, Margot Chamberlin (en alternance) Erol Gülgönen, Claire Van Zande ; Musique Séline Gülgönen, Jean Lucas, Simon Plane (en alternance) ; Régie lumière Thibault Moutin, Nicolas Dalban-Moreyans en alternance ; Régie son Corentin Vigot, Frédéric Laügt en alternance ; Regard extérieur Christophe Pagnon ; Avec l’aide de Baptiste Bouquin ; (Oreilles extérieures), Léo Maurel (machines bruitages), Jean-Yves Pénafiel (regard extérieur) ; Diffusion Christelle Lechat ; Merci à Jacques Bouault, Stéphane Relevant, Elsa Vanzande

Des Guerrières

Vendredi 13 mars 20h30

La Louve Aimantée – Théâtre – dès 12 ans – 1h30 -CRÉATION 2020

17€ Plein tarif; 10€ tarif réduit et adhérent; 5€ – 18 ans

« Nous gagnerons l’espace qui nous revient ! » République démocratique du Congo – Nord et Sud Kivu : depuis 20 ans, l’exploitation des minerais est la source de conflits armés qui ont provoqué plusieurs millions de morts. La création Des Guerrières cherche à rendre visible la résistance des femmes qui sont les cibles d’une guerre sous silence. Face à un contexte politique instable, certaines d’entre elles choisissent de prendre les armes, d’autres inventent au quotidien des stratégies, souvent avec humour, guidées par la force irrépressible de la vie. À partir des causes économiques et sociales, nous tentons de comprendre pourquoi cette situation peut concerner chacun d’entre nous.

Création, conception et mise en scène Florence Bermond ; Avec Marjorie Hertzog, Albertine M.Itela, Patrick Makango-Gomes Basile Yawanké ; Chorégraphie Audrey Marquis Evalaum ; Dramaturgie et écriture Florence Bermond, Alice Carré Ramcy Kabuya ; Recherche de documents Annie Lapertot ; Traduction swahili et lingala Ramcy Labuya ; Création Lumière Cleo Konongo ; Scénographie Caroline Frachet ; Accessoire Bois Lomani Mondonga ; Chargée de Production Aude Bertrand ; Administration Noël Lafon ; Conseil développement Marie-Charlie Pignon – MCP Factory

Reconstitution, le procès de Bobigny

Vendredi 24 avril 20h30

John Corporation – Théâtre – + 14 ans – 2h30

17€ Plein tarif; 10€ tarif réduit et adhérent; 5€-18 ans

En collaboration avec la ville de Goussainville.

Rappelons-nous le procès tenu le 8 novembre 1972, de Marie-Claire Chevalier et de sa mère pour l’avortement de la jeune fille suite à un viol. Moment crucial dans l’avancée des droits des femmes, ce procès cristallise les réflexions et combats féministes de l’époque avec notamment les contributions de Simone de Beauvoir, de médecins prix Nobel… Le dispositif original déconstruit l’aspect théâtral du procès. Chaque spectateur est amené à choisir en naviguant entre quinze interprètes comme autant de témoignages en adresse directe. Menez ainsi votre propre chemin de compréhension.

(distribution en cours) Conception et écriture Emilie Rousset Maya Boquet ; Mise en scène et dispositif Emilie Rousset ; Avec Véronique Alain, Rodolphe Congé, Emmanuelle Lafon, Gianfranco Poddighe, Anne Steffens, Manuel Vallade, Jean-Luc Vincent ; Vidéo Louise Hémon ; Dramaturgie Maya Boquet ; Régie son et vidéo Romain Vuillet ; Régie lumière et générale Jérémie Sananes

L’exposition Viol sera présentée dans le hall de l’Espace Germinal la semaine avant le spectacle.