Archives de catégorie : Plateau partagé – Mar. 12 avril 20h30

Vivace

Mardi 12 avril 20h30

Alban RichardDanse en plateau partagé avec Instante – Tarif A

Collection tout-terrain du centre chorégraphique national de Caen en Normandie

132 battements par minute et plus

Vivace définit à la fois le tempo musical allant de 132 à 170 battements par minute et la plante qui résiste et s’adapte aux milieux les plus hostiles. Un titre bref et percutant qui évoque la vigueur, la vitalité, l’endurance et la résistance au travers des concepts de pulsation métronomique et de pulsions.
Tout commence par un Madison, petite danse en ligne et enjouée, star des dancefloors. Puis le duo ne s’arrêtera plus. Dans un enchaînement ininterrompu de musiques aussi bien pop, baroques, traditionnelles qu’électro, la chorégraphie se déploie en un étonnant voyage musical et gestuel sur des rythmes toujours plus enlevés. Envahis par le rythme et la pulsion, les danseurs deviennent les corps vivaces d’un nouveau genre, tout en vitalité, acharnement, et persistance.

Conception, chorégraphie, lumières Alban Richard Créé en collaboration avec les interprètes Anthony Barreri, Yannick Hugron ; Musique Playlist d’extraits de musique allant du baroque à la pop, des musiques traditionnelles à la musique électro et dont la pulsation varie de 132 à 170 battements par minute ; Réalisation du dispositif lumineux Enrique Gomez ; Vêtements Christelle Barré ; Assistanat chorégraphique Daphné Mauger ; Conseil en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé Nathalie Schulmann ; Régie générale Florent Beauruelle ou Valentin Pasquet

Instante

Mardi 12 avril 20h30

Cie 7bis – Cirque – Plateau partagé avec Vivace

Un spectacle hypnotisant.

À travers un échange de forces et de contrepoids entre le métal et son corps, dans l’expression d’une force centrifuge, Juan Ignacio Tula démontre dans Instante à quel point la roue Cyr offre de multiples combinaisons toutes aussi périlleuses pour l’artiste qu’étonnantes pour le spectateur.
De l’aveuglement provoqué par les spirales surgit l’instinct de survie, là où le corps s’engage jusqu’au bout, à proximité du point d’inflexion où tout est infini. Instante, c’est la matérialisation de ce voyage au centre de soi-même. Juan à travers la danse et la performance physique, questionne ses propres frontières, nous conduit au bord de l’hypnose, bouleverse notre rapport au temps et nous offre en miroir dépassement et humanité.

De et avec Juan Ignacio Lula ; Création lumière Jérémie Cusenier ; Création sonore Gildas Céleste ; Création costumes Sigolène Petey ; Régie Estelle Lembert en alternance avec Célia Idir