Archives de catégorie : Pour en savoir plus

Valse à Cotonou

EYO’NLE du BENIN
UNE VALSE A COTONOU

La chanson française cuisinée à la sauce africaine

Vendredi 25 mai

19h Repas

20h30 Concert

« Une valse à Cotonou » est une idée originale proposée par les 4 frères AHOUANDJINOU du groupe Eyo’nlé du Bénin, de revisiter la chanson française des années 30 à nos jours.

Nés dans une famille de musiciens depuis de nombreuses décennies, avec un grand-père accordéoniste, un père chef d’orchestre à la gendarmerie nationale du Bénin connu sous le nom de « Caïman », précurseur des cuivres au Bénin, les fréres Ahouandjinou ont baignés dans la marmite de la musique depuis toujours. Dans cette famille la musique c’est une évidence. Du berceau au cercueil on joue, on chante, on danse et on souffle dans des cuivres en tapant sur des percussions…

Quoi de plus naturel pour eux que de former en 1998, la fanfare EYO’NLE.
Au gré de leur périple musical en Europe, la fratrie Ahouandjinou croise la fratrie Burguiére qui les embarquent dans une aventure musicale extraordinaire, la tournée anniversaires des 20 ans des OGRES DE BARBACK. Deux années de tournée et quelques 150 dates en France, Belgique, Suisse, Togo et Bénin. Depuis cette tournée, les 4 frères ont su apprécier la chanson française et ont reconnu les titres qui avaient baigné leur enfance. En effet Caïman, leur père ramenait des 33 tours de France et leur passait sans cesse ces musiques venues d’ailleurs.
Et l’idée a germé, ils allaient chanter ces textes de ces grands auteurs Français tout en revisitant les musiques à leur sauce personnelle Africaine.
« Une valse à Cotonou », c’est une fête africaine autour d’une explosion de chansons française!
De Piaf à Gainsbourg, en passant par Ferrat, Ferré et Barbara, sans oublier Frehel, Sylvestre ou Moreau, et bien sûr La Rue kétanou et les Ogres de Baraback naturellement.

Plus d’informations en cliquant ici

Mise en scène : Fred Burguiére- Les Ogres de Barback
Musique et chant : Mathieu Ahouandjinou / Jean Ahouandjinou / Christian Ahouandjinou / Roch Ahouandjinou

Au menu:

Salade d’été (roquette, tomates, mozza, melon)
Suprême de volaille aux asperges et petites pommes de terre
Salade de fruits

Weekend Théâtral

Samedi 2 juin 20h30

Dimanche 3 juin 16h

SANS LES PARENTS

librement inspiré de Les Enfants de Timpelbach d’Henry Winterfeld

texte et mise en scène Jana Klein

Afin de punir leurs enfants turbulents et désobéissants, les habitants d’une petite ville décident de les laisser seuls pour une durée indéfinie.

Livrés à eux-mêmes, les enfants doivent apprendre à se débrouiller et à réorganiser la vie commune. Ils se heurtent rapidement à leurs conceptions différentes d’une société idéale. Ecrit à partir des improvisations des participants de l’atelier, ce spectacle interroge notre rapport à l’autorité et notre capacité à tracer de nouveaux chemins…

avec

Rogatien Demaret/ Maëlys François
Jhawad Lajimi/ Rhayan Lajimi
Ina Malal/ Shana Tibodo
Cassandra Pacheco/ Valentine Huet
Océane Nourry/ Tiya Benchemoul
Anissa Huygghes/ Loëz Farine
CE DONT JE ME SOUVIENS
librement inspiré de Le Passeur de Lois Lowry

texte et mise en scène Jana Klein

Dans le monde de l’adolescent Jonas, l’harmonie règne sous un ciel éternellement radieux. La guerre, la révolte et les conflits familiaux ont disparu et les membres de la communauté ont perdu tout souvenir des générations précédentes. Seul le dépositaire de mémoire détient les clefs du passé. Quand Jonas est désigné pour le remplacer, il ignore que cette nouvelle fonction va bouleverser son existence.

En mélangeant des fragments du roman de Lowry à nos propres souvenirs, nous avons essayé de comprendre ce qui nous fonde, ce qui nous émeut et ce que nous voulons retenir.

avec
Florient Badiale/ Maxence Bohler
Mylène Da Silva/ Daniel Dos Santos
Hugo Elhaj-Lahsen/ Elona Hochet-Pasquet
Amarylyce Mandin/ Théo Toutain
Aelia Lephay/ Timothée Morandeau
Slaydie De Souza/ Margaux Houssiaux
Retrouvez l’affiche du spectacle ici:

Commémorations en mémoire des victimes de l’esclavage et de la traite négrière

Rendez vous le Vendredi 18 mai pour une soirée créole à l’Espace Germinal organisée par l’ECAM.

19h repas créole (places limitées)

20H30 Ka Sensations et contes par Igo Drané

Vous pouvez avoir des renseignements sur le conteur Igo Drané sur son site en cliquant ici.

Tarif 5 € (7 € le repas):

rendez-vous le 7 mai ou le 9 mai ou le 11 mai ou le

14 mai en mairie entre 17 h et 18 h : l’Ecam vous vendra les tickets.

Places limitées pour le repas.

Au menu: Salade/ Colombo/ Flan Coco

Germi’family

Un spectacle, un goûter et une rencontre pour passer un bon mercredi après-midi ensemble: que demander de mieux?

  • Mercredi 29 novembre Trajectoires

Musique à partir de 2 ans – 1H30

16 personnes

Est-ce le bruit de nos pas, le cri des oiseaux ou le vent qui souffle?

L’atelier propose la découverte d’une famille d’instruments de musique et d’objets sonores évoquant entre autres les sons de la nature. Il offre un espace d’écoute ouvrant sur les cultures du monde en laissant place à l’invention, au rêve, au désir de créer et de percevoir.

Une introduction musicale guide les participants vers une île sonore et l’atelier se poursuit par l’observation et l’exploration de l’instrumentarium.

Retrouvez les détails du spectacle ici.

  • Mercredi 20 décembre Remous

Danse – A partir de 2 ans – 1H30

16 personnes

Atelier aux multiples entrées: pédagogiques, sensorielles, artistiques et créatives, il s’agira d’un temps privilégié pour prolonger l’exploration de la matière mousse et les mouvements qui se créent à son contact.

Retrouvez les détails du spectacle ici.

  • Mercredi 31 janvier Frusques

Danse – A partir de 6 ans – 2h

16 personnes

En fonction de la typologie du groupe l’atelier pourra s’orienter autour de la scénographie: exploration de l’espace; autour de la dramaturgie: invention de son personnage et de sa manière de bouger; ou autour du mouvement en retraversant physiquement les diverses étapes de la croissance de l’enfant.

Retrouvez les détails du spectacle ici.

  • Mercredi 16 mai Un mouton dans mon pull

Marionnettes – A partir de 2 ans-  1H30

16 personnes

Découverte de la marionnette au travers d’échanges et de jeux de manipulation. Il s’agira aussi de redécouvrir le mouton et la laine en tissant des liens de l’un à l’autre appuyés par des images, des figurines et des échantillons de toison de laine.

Retrouvez les détails du spectacle ici.

Toutes ces séances sont sur réservation au 01 34 72 88 80.

Duo Gallis

Dimanche 17 septembre à 17h

Église Saint Étienne de Fosses – 1H10 TOUT PUBLIC

Mathieu Lamouroux, alto et Bertille Arrué, violoncelle

Le patrimoine musical : un univers à réinvestir

Le Duo GALLIS est né en 2013 de l’idée qu’un musicien se doit d’être un chercheur. Plus encore, un vecteur : l’histoire de la musique recèle d’oubliés, d’inédits à tort laissés de côté, et la diversité des compositions du passé laisse aujourd’hui place à la l’omniprésence de quelques grands chefs-d’œuvre.

Du répertoire pour alto et violoncelle, les musiciens aguerris ne connaissent que le fameux « Duo des lunettes » de Beethoven, blague composée sur un coin de nappe en papier pour deux binoclards et jamais éditée du vivant du compositeur. Si cette œuvre est un bis réussi, nombre de compositeurs ont à travers les âges donné ses lettres de noblesse à cette formation au timbre riche et si spécifique, où les sons de l’alto et du violoncelle se fondent pour mieux se distinguer.

Après 4 années de recherches dans les bibliothèques du monde entier, le Duo GALLIS a référencé plus de 300 œuvres pour sa formation, de l’époque baroque à aujourd’hui. Musiciens ouverts au monde qui les entoure, Mathieu Lamouroux et Bertille Arrué ont donc à cœur de promouvoir ce répertoire en allant à la rencontre du public dans ses lieux de vie quotidiens et en exportant ainsi la musique en dehors des salles de concert classiques. Que ce soit au sein d’écoles, de maisons de retraites ou de tout autre lieu public, ils souhaitent rendre la musique classique plus accessible et plus vivante en l’expliquant, en la racontant et en la remettant dans un contexte général, que ce soit à partir d’éléments de la vie des compositeurs ou d’événements historiques.

 

Pierre Palmade

Lundi 13 novembre 21h

Aimez moi – tout public 1h30

 

 

 

Il a fait de la télévision, de la scène, du théâtre de boulevard, de grand standing et du cabaret, du cinéma et des shows à plusieurs. Il débutait à vingt ans dans La Classe avec Fabrice et toute la bande. Il a détrôné toutes les valeurs sûres du one-man-show avec huit spectacles solos, en complicité avec Sylvie Joly, Muriel Robin ou Michèle Laroque. Il a cousu des rôles sur mesure, fondé sa troupe rien qu’à lui. Il a eu plusieurs vies et autant de grands écarts. Il revient aujourd’hui à la source de son art, à son amour de la scène en solitaire, à ses figures d’ébahis, de naïfs magnifiques ou de patriarches à mauvaise foi bétonnée.

Avec ses hanches qui se cassent, ses coups d’épaules, sa tête d’enfant, moineau tombé de haut, il reste abasourdi face aux absurdités de la vie. Buster Keaton de la parole, il accumule catastrophes et rires en cascades.

Mise en scène : Benjamin Guillard
Textes : Pierre Palmade

Plein tarif: 35 €;  Tarif Réduit : 22 €; Tarif -18ans: 18 €

Elle pas princesse, lui pas héros

Vendredi 15 décembre 21h

Magali Mougel – + 7 ans 1h*

L’histoire c’est ELLE et LUI qui vont la raconter, chacun de leur côté.

Les spectateurs sont divisés en deux groupes. Ils sont guidés par un acteur d’un côté, une actrice de l’autre dans deux espaces. Chaque groupe a rendez-vous avec un personnage qui va raconter son histoire. Cela commence pour lui par : « J’aurais voulu être une fille » et pour elle « mes parents rêvaient d’avoir un garçon ». Deux histoires donc, qui recèlent un tas d’autres histoires où il est question de goûts, de préférences, de rôles à jouer, de place à tenir quand on est un garçon ou une fille.

A l’entracte, les groupes inversent et les spectateurs rencontrent l’autre personnage. Des histoires qui se regardent et s’assemblent comme un puzzle pour mieux déconstruire les clichés et stéréotypes sur l’identité.

Texte: Magali Mougel Mise en scène: Johanny Bert Avec: Jonathan Heckel en alternance avec Julien Bonnet, Delphine Léonard Dessins: Michael Ribaltchenko Accessoires et costumes : Thibaut Fack Collaboration artistique et régie : Baptiste Nenert

Texte édité dans la collection heyoka Jeunesse Actes-Sud-Papiers, 2016

Coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre Dramatique National / Le Fracas-CDN de Montluçon / Théâtre de Romette – Johanny Bert

Spectacle créé dans le cadre d’Odyssées en Yvelines, biennale conçue par le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN, en partenariat avec le Conseil départemental des Yvelines, avec l’aide du Ministère de la culture et de la communication–Drac Ile-de-France et de la ville de Sartrouville.

Tarif Unique: 10 €

* Séances scolaires à découvrir sur la page scolaire

Dossier pédagogique DP Elle pas princesse.compressed

P’tit Déj’Philo Samedi 16 décembre à 9h30