Archives par mot-clé : théâtre

L’institutrice

Théâtre des Ilets Centre dramatique de Montluçon – dès 8 ans – 1h – Spectacle dans l’école

Destinée à être jouée en classe, en amont ou en aval des représentations de La Petite Fille qui disait non, ce spectacle offre un éclairage particulier et complémentaire sur l’histoire développée dans le spectacle. Ainsi, ce monologue met en scène une jeune femme enseignante-stagiaire, qui arrive dans la classe où elle doit donner son tout premier cours. Cependant celle-ci ne retrouve pas ses notes. Elle sort toutes sortes d’objets hétéroclites de son énorme sac à dos. Elle se lance dans une réinterprétation du conte originel du Petit Chaperon rouge, en s’énervant contre Charles Perrault. Puis improvise une chanson et célèbre les chemins de traverse et les voies buissonnières…

Texte et mise en scène Carole Thibaut ; Avec Vanessa Amara

Love is in the hair

Vendredi 29 novembre 20h30

Cie For Happy People & Co – Théâtre – 1h45 – CRÉATION 2019 PREMIÈRE

Spectacle traduit en langue des signes françaises par l’association Accès culture.

13 € Plein tarif; 8 € Tarif réduit et adhérent ; 6 € -18ans

« Naturel et heureux », la devise du mouvement Nappy, se veut l’expression d’un refus des normes imposées de la beauté, cheveux lisses et peau blanche, qui laisse la place au libre choix de ceux qui revendiquent simplement leur identité : cheveux frisés et peau noire. Écouter attentivement les récits, regarder les images, entendre les silences, décrypter les non-dits pour créer cette fiction documentée, qui fait la part belle à l’imaginaire et à la rêverie, donnant la parole à celles et ceux qui veulent librement assumer leurs différences dans une société qui a du mal avec le pluralisme et le fait minoritaire. Au croisement de l’Histoire, de la sociologie, de l’esthétique et des arts, associant les mots, la musique et la danse, il s’agit de questionner, au-delà du simple fait « capillaire », de quoi est faite « l’identité » et de quelle culture elle témoigne.

Mise en scène et scénographie : Jean-François Auguste Texte de Laetitia Ajanohun Collaboration artistique : Morgane Eches Chorégraphie : Wanjiru Kamuyu Musique / interprétation au plateau : Christiane Prince Lumières : Mana Gautier Costumes : Marta Rossi Peintures : Marc Anselmi Comédiennes/iens : Fatou Malsert, Juliette Speck, Roberto Jean, William Edimo, Pascal Beugre Tellier, Samuel Padolus. Production : Cie For Happy People & Co
Co-productions : La Nouvelle Scène Nationale de Cergy-Pontoise ; Le FACM – fonds d’aide à la création mutualisée du Festival Théâtral du Val d’Oise ; La Ferme du Buisson SN Marne-la-Vallée ; Les Passerelles Scène de Paris Vallée-de-Marne ; La Comédie de Caen CDN de Normandie ; Théâtre Ouvert-Centre National des Dramaturgies Contemporaines La compagnie est artiste associée à la Comédie de Caen CDN de Normandie. Ce projet a bénéficié d’une aide au Compagnonnage Auteur par le Ministère de la Culture.
La compagnie est soutenue par la Région Ile-de-France au titre d’une Permanence Artistique et Culturelle Ce projet est soutenu par le Conseil Départemental de Seine-et-Marne
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national
Avec le soutien de L’École de la Comédie de Saint-Étienne / DIESE # Auvergne- Rhône-Alpes Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre
Avec le soutien de la SPEDIDAM – société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Afro ! Brigitte Sombié, Rokhaya Diallo

Exposition photographique du 20 au 29 novembre.

Plaidoyer pour l’estime de soi et la diversité, les portraits et les témoignages présentent des femmes et des hommes parisiens autant à l’aide avec leur identité européenne qu’avec leur apparence physique témoignant de liens plus ou moins lointain avec le continent africain.

Spectacle dans le cadre du Festival Théâtral du Val d’Oise, pour avoir tout le programme du Festival, rendez vous ici

Sauvages

Mercredi 5 décembre 15h

Cie du Loup-Ange – Théâtre muscial – dès 2 ans – 40mn – GermiFamily

8 € (spectacle + Germi’family); 5 € (spectacle)

Sauvages, dont le nom est inspiré d’un rondeau des Indes galantes de Rameau, mêle voix, clavecin, musique électroacoustique et vidéo. Seul en scène, le personnage de la pièce revient dans un lieu du passé étrangement habité d’oiseaux. Elle va peu à peu rencontrer et accepter cette présence qui va avoir un pouvoir libérateur au subtil goût sauvage… Images projetées sur toutes sortes de support dont le clavecin. Musique baroque jouée et chantée en direct, sons électroacoustiques, tout est là pour créer des trompe-l’œil qui ouvrent l’imaginaire vers des chemins insolites, poétiques et inviter les spectateurs à un monde de sortilèges et de fantaisie.

Direction artistique & interprétation (voix-clavecin) Hestia Tristani ; Co-écriture & mise en scène : Eve Weiss, Olivier Broda ; Création sonore et musicale : Cécile Maisonhaute ; Animations vidéo & création lumière : Stéphane Bottard ; Scénographie : Stéphane Bottard, Philippe Pelardy ; Costumes & accessoires : Marlène Rocher ; Illustrations Matild Gros

Trans (mès enlla)

Vendredi 6 décembre 20h30

La Compagnie des Hommes – HORS-LES-MURS – Théâtre – dès 14 ans – 1h

13€ Plein tarif ; 8€ tarifs réduits; 6€ – 18 ans

Spectacle en catalan et castillan surtitré en français, à l’Espace Lino Ventura à Garges-lès-Gonesse – Navette gratuite depuis l’Espace Germinal SUR RÉSERVATION

Clara, Sandra, Leyre, Raúl, Ian, Dany et Neus arrivent au plateau et se présentent comme ils sont : des hommes et des femmes, longtemps assignés à un genre, dans un corps vécu comme une prison. Et quand ils s’en échappent enfin, le monde refuse de reconnaître leur véritable apparition. La violence, la rue, les institutions, le harcèlement au travail, la stupeur familiale, ils ont connu … De Barcelone, d’où ils viennent et où Didier Ruiz les a rencontrés, ils se mettent à témoigner.  Au gré des épreuves traversées, on ne saurait trop dire si l’important est le chemin ou l’aboutissement.

Mise en scène Didier Ruiz ; Avec Neus Asencio, Clara Palau, Danny Ranieri, Raúl Roca, Ian de la Rosa, Sandra Soro, Leyre Tarrason Corominas ; Collaboration artistique Tomeo Vergés ; Assistanat à la mise en scène Mònica Bofill ; Traduction et surtitrage Julien Couturier / PANTHEA ; Scénographie Emmanuelle Debeusscher ; Vidéo Zita CochetTraduction ; Musique Adrien Cordier ; Lumière Maurice Fouilhé 

La petite fille qui disait non

Vendredi 31 janvier 20h30

Carole Thibaut – Théâtre – dès 8 ans – 1h10

10€ Plein tarif; 5€ tarif réduit et adhérent

Sage et responsable, Marie est une petite fille à qui on peut faire confiance. Jeanne est une mère aimante mais avalée par son métier d’infirmière et par les difficultés de la vie quotidienne. Chaque semaine Marie va rendre visite à Louise, sa grand-mère, qui habite de l’autre côté de la Cité-Fauré. Jeanne recommande bien à sa fille de prendre le chemin qui contourne la Cité-«Forêt ». Toutefois, la mort de Louise va venir bouleverser la vie de Jeanne et de Marie et pousser cette dernière à entrer dans la Cité comme on entre dans le vaste monde…

Spectacle en partenariat avec l’Espace Sarah Bernhardt de Goussainville

Texte et mise en scène Carole Thibaut ; Avec Yann Mercier, Marie Rousselle-Olivier et Hélène Seretti ; Scénographie Camille Allain-Dulondel ; Costumes Elisabeth Dordevic ; Régie générale Pascal Gelmi et Jean-Jacques Mielczarek ; Régie son Pascal Gelmi en alternance avec Margaux Robin ; Régie lumières Guilhèm Barral en alternance avec Thierry Pilleul ; Création lumières Yoann Tivoli ; Création sonore et musicale Margaux Robin ; Création vidéo Vincent Boujon

Natchav

Mardi 25 février 20h30

Cie Les Ombres Portées – HORS-LES-MURS – Théâtre – dès 7 ans – 50 mn

13€ Plein tarif; 8€ tarif réduit et adhérent; 6€ – 18 ans

Spectacle à l’Espace Sarah Bernhardt à Goussainville – Navette gratuite depuis l’Espace Germinal SUR RÉSERVATION

Natchav, « s’en aller, s’enfuir » en langue romani, relate les aventures d’un cirque qui, pour rester libre, défie toutes les lois, y compris celle de la pesanteur. Aux premières lueurs de l’aube, le cirque Natchav arrive en ville. Bientôt, les premiers coups de masse résonnent, et l’on entend le souffle de la grande toile qui se déploie le long des mâts dressés vers le ciel. Mais les autorités ne l’entendent pas d’une oreille aussi poétique et s’opposent à leur venue… Les circassiens résistent ; un acrobate est arrêté et c’est tout un monde qu’on emprisonne.

Conception et réalisation Les ombres portées. Manipulation et lumière Olivier Cueto, Florence Kormann, Margot Chamberlin (en alternance) Erol Gülgönen, Claire Van Zande ; Musique Séline Gülgönen, Jean Lucas, Simon Plane (en alternance) ; Régie lumière Thibault Moutin, Nicolas Dalban-Moreyans en alternance ; Régie son Corentin Vigot, Frédéric Laügt en alternance ; Regard extérieur Christophe Pagnon ; Avec l’aide de Baptiste Bouquin ; (Oreilles extérieures), Léo Maurel (machines bruitages), Jean-Yves Pénafiel (regard extérieur) ; Diffusion Christelle Lechat ; Merci à Jacques Bouault, Stéphane Relevant, Elsa Vanzande

Des Guerrières

Vendredi 13 mars 20h30

La Louve Aimantée – Théâtre – dès 12 ans – 1h30 -CRÉATION 2020

17€ Plein tarif; 10€ tarif réduit et adhérent; 5€ – 18 ans

« Nous gagnerons l’espace qui nous revient ! » République démocratique du Congo – Nord et Sud Kivu : depuis 20 ans, l’exploitation des minerais est la source de conflits armés qui ont provoqué plusieurs millions de morts. La création Des Guerrières cherche à rendre visible la résistance des femmes qui sont les cibles d’une guerre sous silence. Face à un contexte politique instable, certaines d’entre elles choisissent de prendre les armes, d’autres inventent au quotidien des stratégies, souvent avec humour, guidées par la force irrépressible de la vie. À partir des causes économiques et sociales, nous tentons de comprendre pourquoi cette situation peut concerner chacun d’entre nous.

Création, conception et mise en scène Florence Bermond ; Avec Marjorie Hertzog, Albertine M.Itela, Patrick Makango-Gomes Basile Yawanké ; Chorégraphie Audrey Marquis Evalaum ; Dramaturgie et écriture Florence Bermond, Alice Carré Ramcy Kabuya ; Recherche de documents Annie Lapertot ; Traduction swahili et lingala Ramcy Labuya ; Création Lumière Cleo Konongo ; Scénographie Caroline Frachet ; Accessoire Bois Lomani Mondonga ; Chargée de Production Aude Bertrand ; Administration Noël Lafon ; Conseil développement Marie-Charlie Pignon – MCP Factory

Reconstitution, le procès de Bobigny

Vendredi 24 avril 20h30

John Corporation – Théâtre – + 14 ans – 2h30

17€ Plein tarif; 10€ tarif réduit et adhérent; 5€-18 ans

En collaboration avec la ville de Goussainville.

Rappelons-nous le procès tenu le 8 novembre 1972, de Marie-Claire Chevalier et de sa mère pour l’avortement de la jeune fille suite à un viol. Moment crucial dans l’avancée des droits des femmes, ce procès cristallise les réflexions et combats féministes de l’époque avec notamment les contributions de Simone de Beauvoir, de médecins prix Nobel… Le dispositif original déconstruit l’aspect théâtral du procès. Chaque spectateur est amené à choisir en naviguant entre quinze interprètes comme autant de témoignages en adresse directe. Menez ainsi votre propre chemin de compréhension.

(distribution en cours) Conception et écriture Emilie Rousset Maya Boquet ; Mise en scène et dispositif Emilie Rousset ; Avec Véronique Alain, Rodolphe Congé, Emmanuelle Lafon, Gianfranco Poddighe, Anne Steffens, Manuel Vallade, Jean-Luc Vincent ; Vidéo Louise Hémon ; Dramaturgie Maya Boquet ; Régie son et vidéo Romain Vuillet ; Régie lumière et générale Jérémie Sananes

L’exposition Viol sera présentée dans le hall de l’Espace Germinal la semaine avant le spectacle.