Derrière l’Absolu

Exposition photographique du 10 janvier au 10 mars à l’Espace Germinal et du 3 février au 10 mars Place Cusino à Mitry-Mory

« L’homme au départ n’est que néant, son existence est absurde, dénuée de sens. Ce sont ses choix qui le font « être », qui le font devenir un être raisonnable, qui donnent à sa vie un sens : d’où le nécessaire et libre engagement auquel il est condamné. De ce fait l’homme est partagé entre l’angoisse de son néant originel et l’incertitude de ses choix de vie. (…) L’art incarne l’aspiration de l’homme à atteindre l’infini, à s’approcher de la vérité, à fixer celle-ci, en dépit de sa moralité, en dépit du fait que l’homme au cours de sa vie ne parvient pas à atteindre l’absolu. (…) L’art porte en lui une nostalgie d’idéal, en exprime la quête, apporte à l’homme l’espérance et la foi. Et plus le monde que décrit l’artiste paraît sans espoir, plus clairement doit être encore ressenti l’idéal qu’il lui oppose. » Andrei Tarkovski

Derrière l’absolu est un parcours – exposition de Boris Gibé créé en collaboration avec son complice de longue date, le photographe Jérôme Vila. Cette exposition est associée au spectacle de la Cie Les Choses de Rien « L’absolu » créé également en octobre 2017 sous le chapiteau de tôle « Le Silo ».

Du désir de sortir du trou noir du Silo les thèmes traversés par sa dernière création, Boris Gibé se met en scène dans des contextes extérieurs, créant un écho qui puisse nous sensibiliser à son spectacle sans en dévoiler le mystère.

« A travers une réalité en mouvement, nous tentons de créer une fiction trouée, celle de nos imaginaires intérieurs en quête d’un absolu ».

Remerciements : Molly Gruey, le château de Monthelon – Montréal (89), le château d’Époisses (21), La Gare – Marigny-le- Cahouet (21). Crédit Photos: Jérôme Vila

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *