Archives par mot-clé : mis en avant

Germi’family

Germi’Family c’est une matinée ou une après-midi dédiée à la découverte d’un artiste et de son univers à travers trois temps:

  • un spectacle
  • un goûter (lorsque c’est l’après-midi)
  • un atelier adultes-enfants

Le parent (ou grand-parent ou tata …) et l’enfant participent ensemble à une expérience culturelle singulière qui permet d’associer un vécu de spectateur à une expérimentation sensible et créative. Un moment ludique et joyeux pour les curieux.

Mercredi 5 Décembre 10h Lumière !

Danse à partir de 1 an – 1H30 – 16 personnes

Dans Lumières ! les mouvements des corps des danseurs sont accompagnés de musique Jazz. Dans cet atelier, venez produire des rythmes ou des mélodies en utilisant votre corps comme instrument.

Retrouvez les détails du spectacle ici.

Mercredi 12 décembre 15h Souliers rouges

Théâtre – A partir de 6 ans – 1H30 – 16 personnes

Un conte, ça s’écrit, ça se réécrit, ça se réinvente. Le spectacle Les souliers rouges en est un bel exemple. Et si vous entriez dans la peau d’un destructeur de contes ? Nous avons sélectionnés pour vous quelques histoires. A vous de les détourner !

Retrouvez les détails du spectacle ici.

Mémoire(s)

Vendredi 16 novembre 21h

Cie du Poivre Rose

 

 

Variations acrobatiques sur un oubli programmé !

Pour sa deuxième création, la compagnie du Poivre Rose s’attaque aux méandres de la mémoire sur un ton décalé ne manquant ni d’humour ni de finesse. Ils sont cinq sur scène, acrobates, mais aussi comédiens accomplis. Ils nous proposent une suite de tableaux drôles ou émouvants centrés sur des personnages surgis de l’histoire : une diva à barbe, un couple de danseurs de salon, un émigré russe, un crooner de cabaret ou un cowboy à la gâchette facile.

Que reste-t’il de nous ?

Metteur en scène Christian Lucas ; Création lumière Maëlle Payonne ; Création costumes Saïd Abitar ; Artistes Antoinette Chaudron Thomas Dechaufour Marine Fourteau Amaury Vanderborght Marcel Vidal Castells

Tarif A

Lumière !

Mercredi 5 décembre 10h*

Carré Blanc Cie

 

Pourquoi avons nous peur du noir ?

Lumière ! veut démystifier la peur du noir, cette angoisse ancrée dans notre imaginaire collectif que nous croyons innée. Ouvrant la pièce dans une intensité de danse, de musique et de lumière, Michèle Dhallu propose d’accompagner decrescendo les enfants vers l’obscurité, en explorant toutes les qualités de la lumière et de la danse. Elle les invite à oublier leurs sens au profit de l’ouïe, pour se lover et se consacrer à l’écoute de la musique jazz. Il n’est pas simple pour un tout petit voire pour un plus grand de garder le sourire lorsque la lumière s’éteint.

Chorégraphie Michèle Dhallu ; Interprétation Lydie Dupuy ; Danseurs Suzel Barbaroux Stanislas Siwiorek ; Création musique Lydie Dupuy ; Création lumière Yves-Marie Corfa ; Scénographie et costumes Coline Vergez

Tarif C / Germi’family (Spectacle + atelier)

*Séances scolaires ici

Souliers rouges

Mercredi 12 décembre 15h*

Les Nuits Claires / Agnello

 

 

Et si un conte nous était raconté différemment ?

Les destinées des petites filles sont souvent cruelles chez Andersen, et l’orpheline de ce conte-là pourrait bien ne pas échapper à la règle. Fascinée par le rouge, couleur fétiche de sa mère décédée, elle ne résiste pas lorsqu’un marchand lui offre des souliers rouges, qui vont l’entraîner dans une danse…avec une hache ! La rébellion prend le conte à rebrousse-poil et détourne avec beaucoup de finesse et d’humour sa morale culpabilisatrice. La tragédie se mue en comédie. La petite fille victime devient maîtresse de son destin.

Texte Aurélie Namur ; Mise en scene Félicie Artaud ; Interprétation Julien Testard Aurélie Namur Claire Engel ; Chorégraphie Sophie Leso ; Scénographie et costumes Claire Farah ; Lumières Nathalie Lerat ; Son Antoine Blanquart ; Administration Elisa Cornillac Production/diffusion My Linh Bui

Tarif C / Germi’family (Spectacle + Goûter + Atelier)

*Séances scolaires ici

Les déclinaisons de la Navarre

Vendredi 14 décembre 21h

pjpp

 

 

Des déclinaisons loufoques !

Les déclinaisons de la Navarre réinvente une multitude de fois la scène de rencontre entre Henri de Navarre et la future reine Margot. Détournements de situations, caricatures, contraintes physiques décalées, accélération de la vitesse d’une scène, tout est bon dans ces variations stylistiques, sonores et musicales pour se jouer de l’original.

Entre Raymond Queneau et les Monty Python, un exercice de style dansé, drôle et subtil.

Conception, interprétation Claire Laureau et Nicolas Chaigneau ; Lumières Benjamin Lebrun En collaboration avec Valérie Sigward ; Musique Stanley Myers, Crystal Castles Xavier Cugat Jessica Jalbert Johann Sebastian Bach, Johann Strauss Sr Mauricio Kagel Laurent Perrier ; Montage son Nicolas Chaigneau et Claire Laureau

Tarif A

Et si j’étais moi !

Vendredi 11 janvier 21h*

Act2 Cie Catherine Dreyfus

 

 

Saisissante métaphore de la vie en chacun de nous !

En se connectant aux êtres et aux objets qui peuplent le monde de l’enfance, des états de corps s’imposent aux danseurs comme une évidence. Et si j’étais moi ! retrace l’éclosion qui nous a fait grandir et devenir l’être unique que nous sommes. Rendons hommage à l’enfant qui est encore en nous pour qu’enfants et adultes se rejoignent dans un univers commun, celui du rêve… Un spectacle sur l’enfance et l’initiation à la vie.

Chorégraphie Catherine Dreyfus en collaboration avec les interprètes ; Assistant Christian Sonderegger ; Interprétation Mélodie Joinville, Gaétan Jamard, Catherine Dreyfus ; Lumières Arnaud Poumarat ; Musique Stéphane Scott ; Scénographie Arnaud Poumarat ; Réalisation scénographie Jean-François Sturm Les Ateliers de L’Opéra National du Rhin ; Réalisation costumes Estelle Specklin Mina Ly ; Régie de tournée François Blet ; Administration Maëlle Grange Diffusion Christelle Dubuc

Tarifs 10 € / 5 €

*séances scolaires ici

Le Dernier ogre

Vendredi 1 février 21h

Le Cri de l’Armoire

 

 

« Si l’amour de tes filles ne calme pas ta forge Il en naîtra la lame qui tranchera nos gorges. »

Un homme raconte comment l’horreur s’est invitée dans sa maison. Perdu dans son propre témoignage, répétant les mêmes mots, il navigue – semi-conscient de la portée de son geste – entre l’euphorie aveugle de tenter de se réveiller et le désespoir pesant de ne pas y parvenir. Le Dernier Ogre est un puissant témoignage musico-slamé d’un père confronté au destin en marche d’une histoire trop racontée. Jusqu’où peut aller notre empathie quand on est en face de l’horreur ? Le Dernier Ogre nous interroge sur notre propre monstruosité en observant la bascule de celui qui est devenu un monstre.

Qu’est-ce qu’un monstre ?

Texte Marien Tillet ; Interprètes Marien Tillet Mathias Castagné Samuel Poncet ; Création musicale Mathias Castagné ; Scénographie / lumières Samuel Poncet ; Son, régie Simon Denis ; Diffusion développement Camille Bard ; Administration Cécile Mathieu ; Codirection artistique Alexandra Bic ; Production / diffusion Le Cri de l’Armoire

Tarif A