Compagnie Le Troisième cirque

Du 05 au 23 novembre 2016

Maroussia Diaz Verbèke revisite les codes du cirque pour se confronter aux extraordinaires sujets du monde d’aujourd’hui, tantôt avec un seule-en-scène, tantôt avec « un collectif intérieur»…

La création du spectacle Circus s’inspire d’une recherche théorique sur le cirque classique et notamment sur ses codes de composition : 12 numéros de 6 à 8 minutes, comprenant :

5 numéros provoquant l’étonnement admiratif

5 suscitant le rire

2 qui transmettent l’angoisse

Tout l’enjeu du style du cirque semble être dans la manière dont ces numéros s’enchaînent et contrastent les uns avec les autres dans le but de provoquer un rythme vif qui scotche, abolissant l’ennui donc le temps…

« Le spectateur au cirque vient voir l’homme et peut- être s’étonner d’en être ». Le spectateur, dans ce cirque, viendra voir une femme et peut-être s’étonner d’en être…

L’envie est de constituer une suite de plusieurs numéros variés où une personne réalise tous les numéros, de travailler sur la diversité des registres. Cela va de pair avec l’agrès utilisé : cette corde utilisée de multiples façons pour marcher en équilibre dessus, se balancer et y voltiger, y grimper, s’y emmêler.

Maroussia Diaz Verbèke mêle la corde volante et le fil souple. Elle est issue de l’Ecole Nationale de Cirque de Rosny-sous-Bois et du CNAC. Elle co-fonde le collectif Ivan Mosjoukine, et en 2011 elle crée le spectacle De nos jours (Notes on the Circus), puis elle écrit en 2013 la dramaturgie du spectacle Le Vide – essai de cirque avec Fragan Gehlker et Alexis Auffray.